Les solutions pour vous en sortir

vous trouverez ici des conseils, le soutien nécessaire pour vous aider à sortir de cette galère.Aidons nous mutuellement et donnons nous les moyens de réussir. Ensemble nous serons plus fort. Vous trouverez aussi des astuces pour payer moins cher, allége
 
Portail*AccueilS'enregistrerConnexion

Nous avons appris le 1er mai le décès de SARBACANE survenu le 2 avril 2014. C'est avec beaucoup de tristesse que nous rapportons cette nouvelle. Ceux qui ont reçu son aide savent à quel point elle était efficace et humaine. Elle manquera terriblement à ce forum L'équipe de Surendettement S'en Sortir.

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la désunion des parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Messages : 2
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: La nature de métamatière et la désunion des parents   Ven 9 Sep - 9:27

Bonjour.



Les humains ont une anatomie mammifère mais ne sont pas pour autant des animaux et encore moins des végétaux. Ils forment une classification à part. Dans le monde des vivants, Il y a les végétaux, les animaux et les humains.



Les humains se différencient par la possession de deux énergies : l'instinct et l'intelligence.

Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct pour vivre.



Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont donc soumis aux lois qui ordonnent l'environnement matériel.



Chez certaines espèces, une loi naturelle veut que les jeunes soient élevés par leurs deux parents. Les jeunes tirent leur éducation de l'union de ses deux parents. C'est le cas de l'espèce humaine.



Chez l'espèce humaine, la désunion des parents pendant l'éducation des jeunes est contre nature. Elle est soumise à la riposte de la nature de matière : la souffrance.



Avant la naissance des jeunes, la désunion d'un couple n'est pas contre nature et n'est pas soumise à la souffrance.

Après la naissance des jeunes et pendant toute leur éducation, la désunion des parents est contre nature et soumise à la souffrance.

Après l'éducation des jeunes, la désunion des parents n'est plus contre nature et n'est plus soumise à la riposte matérielle : la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
dan
Admin
avatar

Messages : 1517
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 61
Localisation : non loin de la basse normandie

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Ven 9 Sep - 9:47

bonjour ! intéressant quoique je ne cautionne pas forcément le raisonnement...après la naissance des enfants
et quand les parents ne s'entendent plus, je ne vois pas ce qu'il y a de contre nature de lui éviter les conflits
permanents, disputes où l'éducation des enfants ne peut plus s'exercer normalement. Là aussi il y a souffrance !!
la désunion peut parfois être moins terrible que le fait de rester à tout prix.
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Sarbacane
Admin
avatar

Messages : 1389
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 59
Localisation : Finistère sud (Bretagne)

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Ven 9 Sep - 10:44

Une thèse intéressante et un bon sujet de discussion !

Merci Claude


_________________
Ensemble on est plus fort. http://www.cresus-bretagne.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://surendettements.forumactif.com
Claude De Bortoli



Messages : 2
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Sam 10 Sep - 9:32

Citation :
et quand les parents ne s'entendent plus, je ne vois pas ce qu'il y a de contre nature de lui éviter les conflits permanents, disputes où l'éducation des enfants ne peut plus s'exercer normalement. Là aussi il y a souffrance !!
La nature de matière a instauré des lois depuis toujours et pour toujours. Contre venir à ces lois c'est s'exposer à la riposte de la nature de matière : la souffrance morale lancinante.


Chez certaines espèces mammifères dont l'Humain, les jeunes tirent leur éducation de l'union de leurs parents. C'est une loi naturelle. Contre venir à cette loi c'est s'exposer à une souffrance lancinante qui mine la formation du patrimoine moral de l'enfant.



Les animaux n'ont que l'instinct pour vivre. Certaines espèces animales savent d'instinct que se désunir pendant l'éducation des jeunes s'expose à subir la riposte de la nature de matière : la souffrance.



L'entrée dans la vie adulte de l'enfant sonne la fin de l'obligation d'union des parents.

Avant la naissance des enfants, un couple n'a pas obligation d'union. Il peut se défaire sans provoquer la riposte de la nature de matière : la souffrance morale lancinante.

Pendant toute l'éducation du jeune, le couple a obligation d'union. La désunion est soumise à la souffrance morale lancinante qui mine la formation du patrimoine moral de l'enfant et consume la vie des parents.

Après l'éducation du jeune, le couple n'a plus obligation d'union. Il est libre de se désunir au regard de la nature de matière.

Citation :
la désunion peut parfois être moins terrible que le fait de rester à tout prix.
Un enfant a besoin de l'union de ses parents pour se construire un patrimoine moral solide et de qualité. S'il y désunion parentale, il y a carence morale insupportable chez l'enfant. Il faut pourtant qu'il forge son patrimoine moral. Orphelin moralement, il glane de si de là des modèles disparates qui formeront un patrimoine moral hasardeux. Il utilisera toute sa vie ce patrimoine moral altéré. La désunion parentale est bien la pire des choses que des parents peuvent faire à leur enfant.



Un enfant ne redoute pas de manquer de nourriture ou de manquer de jouer ou de manquer de copains... tant qu'il est avec ses parents. Ce qu'il redoute par dessus tout c'est que ses parents se désunissent. Il sait d'instinct qu'il va se retrouver orphelin moralement et soumis à la souffrance morale lancinante.



Des parents unis et ensembles : c'est idéal pour une bonne formation du patrimoine moral de l'enfant.
Unis mais pas ensembles : c'est acceptable pour la formation de son patrimoine moral.
Désunis et ensembles : commence pour l'enfant les degrés du processus de descente aux enfers moraux liés au degrés du processus de désunion de ses parents.
Désunis et pas ensemble : il touche le fond des angoisses morales. Il essaies bien de se redresser en glanant de ci de là des brides de modèles mais l'ardeur ni est plus.
Revenir en haut Aller en bas
dan
Admin
avatar

Messages : 1517
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 61
Localisation : non loin de la basse normandie

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   Lun 12 Sep - 9:35

bon ok... tout cela est bien théorique et bien idéaliste mais malheureusement il existe une réalité bien concrète :
Celle qui fait que l'on croit avoir trouvé la perle rare pour faire des enfants et construire un petit nid douillet et qu'il
s'avère qu'après avoir passé des années que le rêve vire au cauchemard et que le prince charmant (ou la princesse
charmante) devient ....comment dire....quelqu'un d'autre ! Au point que la vie quotidienne devient insupportable pour
tout le monde y compris pour les enfants qui voient bien, même si les disputes sont contenues, que l'ambiance est
bien pourrie....
Toutes vos belles théories sont agréables à entendre, le bonheur parfait qui n'en rêve pas ?? Mais voilà, la vie n'est
pas un long fleuve tranquille et parfois l'amour s'envole, un des deux conjoints en souffre et bien sûr les enfants souffrent
de le voir souffrir...comment l'éviter ??? faire semblant, jouer un jeu hypocrite ? même là, les enfants ne se font pas
duper et ils ressentent un malaise. Certains enfants préfèrent même que leurs parents se séparent et les voir l'un en dehors
de l'autre pour éviter d'assister à une pénible confrontation.
Bienvenue dans la vraie vie ! là où il y a des moments de bonheur qui ne durent pas, des moments de souffrance et des
moments de bonheur, des cris et des rires,si tout devait être lisse et parfait ça se saurait ! Ce que vous décrivez est un
idéal et les idéaux ne sont pas toujours réalisables ....en tout cas pas pour tout le monde. La souffrance fait partie de la vie, elle
est difficile à supporter parfois mais c'est aussi elle qui vous fait avancer et elle est parfois nécessaire pour tourner une page
et vivre une autre vie. Je rappelle que la vie est courte et qu'il est bien de tenter de s'y épanouir. C'est alors là, en montrant
un visage heureux et équilibré, sans hypocrisie et sans mensonge que l'on peut rendre ses enfants heureux. Si, c'est avec son
conjoint, tant mieux, si c'est sans : Tant pis.
Un exemple récent et bien concret : un homme quitte sa femme après 17 ans pour une autre en la laissant seule avec 3 enfants, puis il en refait
une autre avec cette nouvelle femme et refait encore 2 enfants. Il s'avère que récemment, il décide de quitter à son tour cette femme pour une raison incompréhensible ( pas pour une 3e femme en tout cas...) Les enfants du 1er mariage disent alors à leur mère qui est consternée qu'ils sont contents finalement que leur père l'ai quittée car au moins elle semble plus heureuse sans lui au final et pour
eux c'est très positif.Voilà à quoi ressemble la vraie vie. Le bonheur pour les enfants c'est de voir leurs parents heureux et qu'ils soient
ensemble ou pas, peu leur importe au final.
On ne pourra pas éviter la souffrance, elle fait que nous sommes humains et différents des animaux.
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la désunion des parents   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la désunion des parents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maman voulant creer une boutique nature
» Présentation Louna Nature
» EDM balade nature liberté
» santé nature.
» EVO Nature - evo-nature.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les solutions pour vous en sortir :: Questions/réponses et Bla Bla :: Bla bla bla-
Sauter vers: